Autosight décrypte le cycle de vie des objets connectés

L’Internet of Things (IoT) transforme les entreprises en créant de nouvelles offres, améliorant l’excellence opérationnelle et répondant aux réglementations. L’industrialisation et l’extension des projets IoT nécessitent une gestion anticipée du cycle de vie des objets connectés pour assurer leur pérennité. Ce cycle inclut la conception, la fabrication, l'installation, la maintenance, la réutilisation et le recyclage des objets. Il est crucial d’intégrer dès le départ tous les acteurs impliqués (fabricants, équipes logistiques, plateformes IoT) et de définir des référentiels communs et des règles de gouvernance. Une collaboration précoce entre les métiers et les DSI est essentielle pour éviter les obstacles lors de la mise à l’échelle des projets IoT.

L’Internet of Things est un vecteur de transformation, pour créer de nouvelles offres, accroître l’excellence opérationnelle ou encore répondre à de nouvelles réglementations. Mais l’industrialisation et le passage à l’échelle des projets IoT, pouvant aller jusqu’à plusieurs millions d’objets connectés, induisent la nécessité d’anticiper la gestion du cycle de vie de ces objets pour garantir la pérennité des solutions mises en place.

Le cycle de vie des objects connectés est lié à plusieurs parties-prenantes : fabricants de capteurs, équipes logistiques, terrain, plateforme IoT). La gestion du cycle de vie des objets connectés nécessite une consolidation des informations détenues par les différentes composantes de l’IoT).

Cycle de vie des objets connectés

Début de vie

  • Prototypage
  • Fabrication
  • Provisionning
  • Installation
  • Appairage
  • Enrôlement

Utilisation

  • Supervision
  • Alertes
  • Mise à jour over the Air
  • Opérations de maintenance

Réutilisation

  • Revente ou changement d’utilisateur
  • Changement d’objet associé au capteur

Fin de vie & recyclage

  • Décommissionnement
  • Révocation
  • Désinstallation
  • Recyclage

En Synthèse

Il est primordial d’anticiper l’intégralité de ce cycle dès la phase de cadrage, jusqu’à collaborer étroitement avec les fabricants de capteurs pour garantir la prise en compte de tous ces enjeux lors de leur conception. Ainsi, chacune des étapes du cycle de vie des objets connectés conditionne la viabilité des solutions IoT.

Pour garantir le succès de cette gestion d‘ensemble, l’adoption de référentiels communs, la définition de règles de gouvernance et le choix de méthodes d’intégration des systèmes d’informations ouvertes et évolutives sont à privilégier.

Le succès passe également par une collaboration aussi anticipée que possible entre les métiers et les DSI. Elle évite aux projets IoT d’être rattrapés au moment du passage à l’échelle par des sujets qui nécessitent l’expertise de la DSI. Les entreprises se doivent de définir des modèles organisationnels autour de l’IoT adaptés à leurs ambitions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *